Interview de Claude Cheysson par Philippe Ragueneau

Lorsque l’armistice est signé en juin 1940, Claude Cheysson a 20 ans. La mort de son frère, au début de ce mois de juin, le bouleverse profondément. Dans un récit enregistré en 1994 par Philippe Ragueneau, Compagnon de la Libération, il raconte ce moment décisif, puis son départ pour l’Angleterre, son retour en France avec la 2ème DB du général Leclerc, l’avancée vers l’Allemagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *